R Aliser La Contraction De Vie

Quels types de soutien de français Sièges auto pour devenir incontournable

Pour le travail dans le cadre du système "Inmarsat" les objets mobiles sont équipés de l'équipement terminal de terminal. Un tel équipement doit satisfaire aux exigences "Inmarsat" définies tekhniko-d'exploitation et, connu comme les Standards.

Le temps de la livraison du message du terminal sur le compagnon, ainsi que du compagnon dans la station Terrestre et le Centre de la gestion du réseau au destinataire fait 1-2 mines (à condition que le terminal et la station Terrestre se trouvent simultanément dans la zone de la visibilité le compagnon. Dans le cas où dans la zone de la visibilité du compagnon il y a seulement un terminal, le message est transmis à la fois du terminal sur le compagnon, et du compagnon à la station Terrestre seulement alors, quand elle se trouve dans sa zone de la visibilité. Augmente en conséquence le temps de la livraison des messages.

- La demande du message. Le message est transmis par le terminal de l'utilisateur à l'équipe du compagnon. Cette équipe entre sur le compagnon du Centre de la gestion du réseau, qui sert le terminal d'utilisateur (les régimes DataNet, MapNet);

Le régime DataNet est destiné à l'échange pour l'information en chiffre avec les terminaux exclus non servis. L'information peut être inscrite à la mémoire du terminal et être lu au moment de la transmission, ainsi que peut être lu des détecteurs. En ce régime on peut transmettre les équipes au terminal pour le fonctionnement de l'équipement terminal.

Vers le présent on sait déjà quelques aspects des systèmes de la liaison par satellite se distinguant, en premier lieu, la construction du segment spatial. À ceux-ci se rapportent les systèmes avec les engins spatiaux sur géostationnaire, les orbites elliptiques et circulaires, chacun de qui a beaucoup de variétés.

Se planifie de lancer primordialement deux compagnons sur l'orbite polaire et par la suite élargir le segment spatial jusqu'au groupement de 36. 4 se trouveront sur l'orbite polaire et selon 8 dans 4 plans orbitaux avec l'inclinaison de 45 degrés et la hauteur de 785 km. Le poids de chaque compagnon à titre indicatif 36,5 kg. Les compagnons comprendront les émetteurs, les récepteurs et les processeurs de bord. Ils contiendront aussi les récepteurs GPS, définissant la situation du compagnon sur l'orbite. C'est nécessaire pour le système du contrôle de position, qui soutient les compagnons sur les orbites. Se planifie que les compagnons seront comptés sur l'exploitation dans le courant de quatre années. La mise en marche des compagnons se planifie de réaliser de l'avion par le système "Pegas" que permettra considérablement de réduire le coût du système.

Une telle construction des segments spatiaux et terrestres du système "le COURS" permettra d'utiliser dans le degré maximum existant technique les moyens et les voies de communication et minimiser les dépenses d'exploitation.

Les compagnons géostationnaires sont capables d'assurer une série des avantages énumérés ci-dessus, mais, en général, aux frais de plus hautes dépenses. Ainsi, par exemple, on pourrait rendre les services des compagnons géostationnaires, quand au chef de l'angle on ne mettait pas la tâche de l'économie des moyens. En outre l'utilisation de quelques rayons avec le diagramme étroit de la tendance sur le compagnon géostationnaire augmente les stocks énergétiques des lignes, mais dans ce cas seulement aux frais de l'augmentation des dépenses capitales.

Le segment spatial, le système à l'étape donnée, comprend 8 compagnons - les réémetteurs (4 essentiels et 4 de réserve), disposé sur l'orbite géostationnaire. Le réseau "Inmarsat" organisé dans les 4 régions océaniques, couvre pratiquement toute la surface du Globe terrestre, après l'exception des régions.

Les systèmes avec sur les orbites, qui peuvent avoir aussi la multitude de variantes de la construction, sont appliqués à présent comme le complément des systèmes avec géostationnaire pour le service et les régions polaires.

Quant à la structure des groupements, du point de vue de la garantie du lien entre tous les éléments terrestres et spatiaux du système (la cohérence du système) plus avantageux sont les groupements avec la structure symétrique, à qui tout se trouvent selon la relation l'un à l'autre dans la position identique. Pour la meilleure garantie de la cohérence dans le système il faut apporter une encore certaine surabondance par rapport au minimum nécessaire à la garantie de la couverture totale du territoire servi.